Mathias Malzieu

0
6009



Par Joseffeen et Amenina


Le 1er décembre 2007, nous avons rencontré Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dionysos et auteur du livre La Mécanique du coeur au forum de la Fnac de Bordeaux à l’occasion de la sortie de son livre et du nouvel album de Dionysos aussi intitulé La Mécanique du coeur.

__________________________________________________

MuzzArt: Vous avez sorti presque simultanément le livre et l’album, lequel a été écrit en premier?

Mathias Malzieu: J’ai commencé à écrire l’histoire et puis j’ai eu envie d’en faire des chansons comme je l’avais fait sur Monsters in Love avec le précédent roman (ndlr: Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi). Cette fois-ci, j’ai eu envie d’aller plus loin et au lieu de ne faire que quelques connexions, j’ai voulu faire la bande originale du livre comme un acte manqué de cinéma complètement assumé. Dans un deuxième temps, j’ai eu envie de faire des chansons avec les personnages d’où le casting de cinéma comme si c’était un film.

MuzzArt: Justement tu avais pensé à ce casting-là au départ?

Mathias Malzieu: En fait, pour Olivia Ruiz, c’est elle qui m’a donné l’idée du personnage donc c’était évident. Ensuite, il y a deux personnages que j’ai emprunté à l’Histoire existante: Jack l’Éventreur et Georges Méliès, l’inventeur du cinéma. Pour eux, je me suis dit pourquoi pas Bashung? Pourquoi pas Rochefort? Il y a plein d’autres personnes avec qui j’aurais pu travailler. On a déjà travaillé avec Déportivo, Cali, Kim (ndlr: Kim est un musicien bordelais aux multiples talents, cf l’une de ses pages myspace et son blog),… mais j’ai choisi ces personnes-là parce que je les apprécie humainement et artistiquement, et qu’en plus ils ont une connexion avec les personnages.

MuzzArt: Et qu’est-ce que ça va donner sur scène?

Mathias Malzieu: On va répéter au mois de janvier. On va faire des concerts avec Dionysos dans un premier temps: on fera une tournée (on sera le 15 mars à la Médoquine à Bordeaux). Il y aura des invités sur certaines dates en fonction de leurs disponibilités. On jouera des morceaux de La Mécanique du coeur et aussi des anciens. Et puis on va faire un concert aux Folies Bergères en octobre prochain avec tous les invités de La Mécanique du coeur. Il y aura deux dates.

MuzzArt: Selon toi, quelle est la meilleure façon de découvrir l’histoire?

Mathias Malzieu: C’est comme on veut. On peut écouter le disque comme n’importe quel disque de Dionysos, on n’est pas obligé de connaître l’histoire du roman. C’est pareil pour le livre, ce n’est pas un gadget du cd et on peut l’apprécier sans avoir forcément écouté le cd. Par contre, si on a envie de l’écouter après avoir lu le roman, les personnages prennent voix. On a voulu faire en sorte que ce soient deux objets à part entière.

MuzzArt: Comment s’est passé le travail avec Dionysos?

Mathias Malzieu: Exactement pareil que d’habitude. On a toujours eu un peu un fantasme de cinéma même si on est profondément un groupe de rock. On a toujours eu un rapport textes/musique, il y a toujours un petit côté court-métrage dans nos chansons comme avec “Mister Chat” sur Monsters in love (2005), “Coiffeur d’oiseaux” sur Whatever the weather (2003), “La petite princesse aux seins écrasés” sur Haiku (1999)… La différence sur celui-là c’est que les chansons sont reliées les unes aux autres mais sur chaque chanson le travail avec le groupe s’est fait de la même façon que d’habitude.

MuzzArt: Est-ce que tu as participé à l’élaboration du clip de “Tais-toi mon coeur”?

Mathias Malzieu: J’ai écrit le scénario et avec Dionysos on a eu notre mot à dire sur les visuels. Il a été réalisé par Stéphane Berla qui avait aussi réalisé “Neige”. Ce clip va être l’étalon pour en faire un long métrage. Pour l’instant, ça reste en projet. Logistiquement et financièrement c’est très compliqué de faire un film d’animation de cette exigence-là en France. Le clip dure 2min33 et il y a 12 personnes qui ont travaillé dessus pendant 2 mois alors j’ose à peine imaginer ce que ça serait pour un film de 1H30. En tout cas, le fantasme est là et s’il pouvait se matérialiser, ce serait génial!

MuzzArt: Quel est le point commun de tous les personnages?

Mathias Malzieu: Ce qui relie les personnages et leur donne une fonction narrative qui fait qu’ils ne sont pas juste décoratifs sur le parcours du personnage principal, c’est qu’ils ont un rapport à l’amour tragique mais presque comique. Il y a la prostituée qui tombe amoureuse dès qu’un de ses clients devient régulier, le clochard qui continue à bouffer des oeufs même s’il ne sait pas les préparer parce que ça lui rappelle sa femme qui lui faisait trop bien les omelettes. C’est triste mais c’est comique et pour moi, ça fabrique de l’humanité. Les gens que j’aime bien ressemblent un peu à ça, ils sont à la fois tristes et drôles, enfantins et adultes, premier et deuxième degrés comme Björk, Cocteau, Jacques Brel, Charlie Chaplin…

MuzzArt: C’est ta façon de créer des personnages sincères…

Mathias Malzieu: Oui, j’avais envie de partir de l’humain et de créer des personnages dans lesquels on puisse se reconnaître. On me parle souvent d’onirisme mais pour moi le rêve fait partie de la réalité. Faire une bulle onirique déconnectée de toute réalité, ça ne me plairait pas. Faire un truc du genre “l’art imite la vie” comme une autobiographie exhaustive, ça ne m’intéresserait pas non plus. Par contre, me servir de ma vie réelle comme matière première, la mêler à des choses imaginaires et faire des aller-retours entre les deux, c’est un équilibre fragile que je trouve excitant et qui me permet d’être sincère. Je ne suis pas le premier à faire ça: de Lewis Caroll à J.M Barrie, ils sont nombreux à avoir fait ça.

MuzzArt: Pour terminer, on voudrait savoir quelle est ta Bo de film préférée.

Mathias Malzieu: C’est très difficile mais si je devais en choisir une, je dirais “Selma’s Song” de Björk dans Dancer in the Dark de Lars von Trier.

Voici une vidéo de son passage à la Fnac:

_____________________________________________

Merci à Anne-Cécile et à la Fnac

_____________________________________________

Pour voir le clip de “Tais-toi mon coeur” de Dionysos, cliquez ici

Le site de Dionysos: www.dionyweb.com

la page myspace de Dionysos


Mathias Malzieu , La Mécanique du coeur
envoyé par josefeen

_____________________________________________

Merci à Anne-Cécile et à la Fnac

_____________________________________________

Pour voir le clip de “Tais-toi mon coeur” de Dionysos, cliquez ici

Le site de Dionysos: www.dionyweb.com

la page myspace de Dionysos