Straybird, interview

Straybird, interview

1293 lectures
Faites tourner l'info : soumettre à FACEBOOK soumettre à MYSPACE soumettre à TWITTER








La jeune artiste électro Straybird, récemment signée sur le label bordelais Banzaï Lab, a répondu à quelques questions par mail pour nous parler de son nouveau maxi, Dwarf Planets, de sa musique et de ses projets.

Muzzart: Tu viens de sortir un nouvel EP sur le label bordelais Banzai Lab, quel a été ton parcours jusqu'à ta signature chez eux et comment les as tu rencontrés?

Straybird: Ce n'était même pas voulu...Je venais de m'installer sur Bordeaux et je cherchais à faire des concerts. Puis j'ai vu sur internet qu'ils faisaient pas mal d'évents alors je leur ai envoyé un petit mail pour leur dire que j'existais et que j'aimerais bien partager des plateaux avec eux. En définitive, c'est allé beaucoup plus loin!! (Rires)


Muzzart: On trouve sur Dwarf Planets des influences variées, asiatiques et orientales par exemple, comment s'est passée la composition des morceaux?

Straybird: J'ai essayé de faire quelque chose de cohérent malgré la multitude d'influences musicales qui se croisent dans ma musique. Trois morceaux étaient composés depuis longtemps. J'en ai composé deux autres et j'ai modifié les trois premiers pour rester dans le même esprit. Je n'ai pas vraiment d'ordre ni d'astuce de composition. Franchement, quand je compose c'est un joyeux bordel, il suffit que je joue une mélodie pour que cinquante autres surviennent, du coup je laisse le hasard me sauver de ce merdier! (rires)

Muzzart: Chacun de tes maxis a un univers bien particulier mêlant les références à la nature, le voyage ou de multiples influences. Quels sont les artistes et les musiques qui influencent tes compositions et ton univers?

Straybird: Franchement, ça aussi, c'est carrément le fouillis! J'écoute vraiment tout et n'importe quoi. Je sais prendre la musique jusqu'au 72ème degré, n'en déplaise à celui qui partage ma vie...
Disons qu'en ce moment, je compose mon 3ème EP et j'écoute beaucoup DJ Pone, Princesse Chelsea, Mome et French 79 mais ça ne m'empêche pas d'écouter Shania Twain sous la douche ou Era Istrefi sur mon vélo, tu vois le genre ?

Muzzart: Tu as déjà sorti plusieurs clips qui sont très travaillés et ont eux aussi un univers différent à chaque fois que ce soit le clip intéractif de Run ou le dernier en date "Ceres", c'est important pour toi de mêler la musique et le visuel?

Straybird: C'est marrant cette question, j'ai commencé la MAO en faisant des musiques et bruitages pour jeux vidéos. Je composais en fonction d'un scénario ou d'images. Aujourd'hui, je fais l'inverse, je compose assez aléatoirement et en réécoutant mes morceaux, je visualise des choses et essaie d'écrire une histoire par dessus. Pour les clips, je raconte un peu l'histoire de ma musique mais je laisse aux réalisateurs pas mal de champ libre. Pour "Cérès", on a essayé de mettre le clair-obscur et le corps en avant, quand à l'histoire, c'est tout simplement une personne qui débarque dans l'univers d'une autre. On cherchait à mélanger plusieurs domaines artistiques qui pouvaient répondre à ces besoins:la peinture, la danse, la musique. Et puis franchement c'était top de s'amuser avec toute cette peinture phosphorescente et on a bien rigolé sur le tournage !


Muzzart: Tu viens de participer aux sélections des Inouïs du Printemps de Bourges, peux-tu nous en parler un peu et de ce que t'apporte la scène?

Straybird: Haha! Justement, parlons de cette sélection des Inouïs du Printemps de Bourges. Le matin j'étais complètement malade, je bossais ce jour là et la pluie n'a pas arrangé les choses. Je pensais que je n'allais jamais y arriver...Puis je suis montée sur scène quand même et... Guérie! Il y a vraiment un truc avec la scène. Beaucoup d'artistes en parlent et c'est vrai ! On ressent un truc hyper fort et incomparable à toute autre émotion. 
Et puis, j'aime bien parler avec mon public (pendant et après les concerts) histoire de partager encore plus qu'un voyage musical.

Muzzart: Quels sont tes projets pour 2017?

Straybird: Je compose mon 3ème EP et c'est pas simple. C'est la première fois de ma vie que je jette autant de morceaux à la poubelle (maintenant ça fait déjà 32...) Bref, je prend mon temps mais il devrai sortir en 2017. Sinon, je pense déjà à l'album qui viendra après le troisième EP (quelques feat sont en cours d'écriture) et puis je travaille également sur quelques remix.


Muzzart quizz

Muzzart: Quel est le meilleur endroit pour écouter de la musique?

Straybird: Un peu partout en fait... J'adore faire ça à vélo et voir le paysage qui défile, les différentes démarches des gens etc...

Muzzart: Quel est le lieu ou le festival où tu adorerais jouer en live?

Straybird: Mon plus grand rêve reste le Trianon à Paris. Je ne saurais pas expliquer vraiment pourquoi mais je trouve cette salle splendide et j'ai vu tout plein de belles choses là bas. En tous cas je pourrais mourir tranquille une fois que j'aurai joué là bas (Rires).
Sinon pour le festival, j'espère bien évidemment que je pourrai jouer à Bourges car, cette année, l'affiche est vraiment ouffissime !

Muzzart: Quel est ton dernier coup de coeur musical?

Straybird: L'album "Radiant" de DJ Pone.Ouais, je sais, je suis un chouille à la bourre sur ce coup là....


Merci à Straybird et Banzaï Lab
Par Joseffeen, le 22/01/2017 - muzzart
Chargement ...

Rechercher un article


 Abonnez-vous aux Articles Muzzart

Recevez les Articles par mail:

Délivré par FeedBurner


Les derniers Articles