Mnemotechnic - Deceitful confidant

Mnemotechnic

Deceitful confidant
2009 - Autoproduit
1764 lectures
Faites tourner l'info : soumettre à FACEBOOK soumettre à MYSPACE soumettre à TWITTER


On ne tergiverse pas avec ce genre de groupe; la révélation point au détour des trois compos de ces brestois ayant délaissé leurs projets noise et math rock pour se consacrer à cette formation...post-punk, dirons-nous. Ayant conservé le côté précis et "mécanique" du math-rock et la force de frappe de la noise, son intensité, ils créent un style hybride, doté d'un groove irrépréssible, et signent une démo dont on sait délà qu'elle laissera lieu à l'avenir à de superbes sorties.

 

La danse endiablée et incontrôlée débute avec Party people et ses guitares aigrelettes et acidulées, auxquelles se greffent le chant, attractif, et une rythmique affolée. On accélère, on "calme" le jeu, on repart de plus belle dans une envolée noise et jamais l'énergie et l'inspiration ne se démentent. Soniquement, Mnemotechnic dresse une toile inédite ou presque, dont la singularité se confirme sur Red cat blackout, plus saccadé, orné lui aussi de sonorités délectables et de brusques sautes d'humeur, bien en place et partie intégrante de l'identité, déjà affirmée, de la formation bretonne. Dense et pourtant extrêmement cohérent, son univers surprend et captive, ce que démontre Dear brittle lights, ultime morceau de ce premier effort bien trop court, auquel une suite est d'ores et déjà nécessaire. La symbiose est solide et les attaques instrumentales, frontales mais jamais dénuées de finesse, pensées et très justes, emportent la mise, aidées en cela par l'organe aïgu d'Arnaud Kermarrec-Tortorici et ces alternances, au niveau des rythmes, imprenables.

 

L'entrée en matière, tonitruante, demande bien sur confirmation; mais les brestois possèdent de toute évidence les qualités requises pour enfoncer le clou d'un rock caractériel et stylé, personnel même si pas encore affranchi d'influences bien "régurgitées". Partant de là, nul doute que les efforts à venir nous réservent une surprise de taille et pour l'heure, régalons-nous de ces trois pépites quasiment aussi marquantes, c'est dire le niveau atteint ici, que les versions live, énormes, du quatuor. Attention, Révélation!

 

http://www.myspace.com/mnemotechnic

Par Will Dum, le 19/01/2010 - muzzart

Articles similaires à "Mnemotechnic - Deceitful confidant"

Chargement ...

Rechercher un article


 Abonnez-vous aux Articles Muzzart

Recevez les Articles par mail:

Délivré par FeedBurner


Les derniers Articles