Deer - Portraits

Deer

Portraits
2018 - Autoproduit
352 lectures
Faites tourner l'info : soumettre à FACEBOOK soumettre à MYSPACE soumettre à TWITTER


Groupe mexicain basé à Hong Kong, Deer confronte indus, électro et basses profondes pour créer son univers, personnel.

Avec Portraits, EP fort de quatre titres...forts, il en propose une déclinaison fiable et attractive. Wild eyes, à la fois brut et finaud, porté autant par la voix d'Adriana Falcon que par les décors de son acolyte Miguel Bastida, inaugure brillamment l'EP. L'univers de Deer est autant trippant que puissant.

Avec In the shadows, Deer décline un panel électro, trip-hop aussi, profond et percussif, relevé par des guitares efficientes dans leur simplicité. On décolle dans le groove, le voyage est garanti. Sonore et jamais inodore, le territoire musical de Deer mérite qu'on s'y égare. Si I want it all le conclut avec ses basses profondes, avant cela Alive aura lui aussi séduit avec ses séquences électro et son nappage indus, son déploiement lancinant mais pénétrant. Deer s'évertue à définir son champ musical, nous léguant avec Portraits un premier aperçu qualitatif.

Par Will Dum, le 06/02/2018 - muzzart
Chargement ...

Rechercher un article


 Abonnez-vous aux Articles Muzzart

Recevez les Articles par mail:

Délivré par FeedBurner


Les derniers Articles